La gynécomastie

Vous êtes ici : Accueil » Interventions » La gynécomastie

Cet état correspond au développement excessif des seins chez l’homme, d’un côté ou des 2 côtés.

Dans 90 % des cas, il n’y a pas de cause retrouvée. Cependant, un bilan biologique endocrinien et un bilan d’imagerie sont réalisés avant tout acte chirurgical pour s’assurer du caractère idiopathique de la gynécomastie.

La chirurgie consiste à réséquer la glande mammaire en excès directement et à l’aide de la lipo-aspiration par une petite incision sous l’aréole. Dans certains cas, où est associé un excès cutané, une résection de peau est réalisée.
Cette intervention se déroule sous anesthésie générale avec une hospitalisation de 24 à 48 h selon les cas. Elle n’est pas douloureuse.

 

Après l’intervention, des soins locaux sont à réaliser pendant 10 à 15 jours, un boléro compressif doit également être porté pendant 4 à 6 semaines. La pratique du sport ou d’efforts physiques sollicitant le torse est proscrite pendant 2 mois.

 

Cette intervention est prise en charge par l’Assurance Maladie. La part des compléments d’honoraires restant à la charge de la patiente peut être remboursée en partie ou en totalité par les Mutuelles.

 

L’arrêt de travail à prévoir est de 2 à 3 semaines.