L’augmentation mammaire par lipofilling des seins

lipoffiling des seins

L’augmentation mammaire par lipofilling

Cette intervention permet de corriger un défaut de volume de la poitrine (hypoplasie mammaire) constitutionnel, c’est-à-dire présent depuis l’adolescence, ou apparu dans le temps, par exemple après une grossesse.

Différents termes sont utilisés pour parler de cette technique : lipofilling, lipostructure, liposculpture, lipomodelage, greffe de tissu adipeux ou encore transfert de tissu adipeux.

Il s’agit d’une technique fiable, reproductible et sûre qui a d’abord été utilisé en reconstruction mammaire, puis devant les bons résultats obtenus, a été également plébiscité en chirurgie esthétique.

Cette technique présente le double avantage d’une augmentation mammaire de manière durable et aussi d’amélioration de la silhouette en corrigeant des surcharges de graisse localisées comme le ventre ou la culotte de cheval. Il s’agit d’une technique naturelle sans utilisation d’un corps étranger conférant un résultat stable dans le temps.

Elle consiste à prélever la graisse du patient par liposuccion, à la purifier par centrifugation et à la réinjecter dans les seins grâce à de petites canules spécifiques.

Les zones de prélèvement de graisse possibles sont nombreuses : ventre, hanches, flancs, cuisses, culotte de cheval, genoux, etc
Les cicatrices qui en résultent sont placées dans des zones peu visibles, font moins d’un cm et sont extrêmement discrètes. Il n’y a aucune cicatrice sur la poitrine.

Cette intervention d’augmentation mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure entre 2 et 3 heures, avec une hospitalisation de 24 h.

La limite de cette technique est qu’il faut avoir suffisamment de graisse pour permettre une augmentation mammaire significative. En effet le volume de graisse injectable obtenu après purification est de l’ordre la moitié du volume prélevé.
Par ailleurs après l’intervention, il y a une résorption moyenne d’environ 30 % du volume injecté : la patiente conserve environ 70% du volume injecté, et ce résultat est durable dans le temps.

Pour obtenir le volume désiré, il peut être nécessaire de réaliser une deuxième séance.
Cette technique n’est donc pas adaptée à des patientes souhaitant une forte augmentation de volume.

Les suites sont simples (douleurs et ecchymoses au niveau des zones de lipoaspiration, œdeme au niveau des seins), la patiente réalise ses soins post opératoires elle-même, cela nécessite une éviction professionnelle pendant 10 jours. Un panty est porté pendant 6 à 8 semaines

Dans les suites de l’opération, il faut éviter le sport pendant 2 mois et garder un poids stable.

Un bilan d’imagerie mammaire sera réalisé avant tout geste chirurgical

Il s’agit de chirurgie esthétique, non prise en charge par l’Assurance Maladie ni par les Mutuelles. Il n’en résulte pas d’arrêt de travail. Tous les frais sont à la charge du patient.
Un bilan d’imagerie mammaire sera réalisé avant tout geste chirurgical

Liens vers l’augmentation mammaire par lipofilling

Voir la fiche de l’augmentation mammaire par lipofilling des seins de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SoFCPRE)

Voir aussi l’augmentation mammaire par prothèses mammaires

Voir les tarifs de l’augmentation mammaire par lipofilling