La nymphoplastie

La nymphoplastie

Cette intervention est destinée aux femmes qui présentent une hypertrophie des petites lèvres, ce qui peut représenter une véritable gêne au cours des rapports sexuels ou dans la vie quotidienne, notamment pour l’habillement ou la pratique du sport et peut créer un véritable complexe.

La taille excessive des petites lèvres, qui peuvent être tombantes ou trop développées, est un motif de plus en plus fréquent de consultation. La gêne qui en résulte peut être majeure.

Cette intervention est réalisable dès la fin de la puberté et sans limite d’âge.

Le principe de cette technique chirurgicale réparatrice consiste en une résection de l’excédent de peau au niveau des lèvres génitales et éventuellement à corriger une asymétrie. Les cicatrices qui en résultent sont le plus souvent imperceptibles et le résultat est naturel.

Le docteur Gir pratique régulièrement cette intervention, elle saura vous écouter, vous conseiller afin de trouver une solution à vos complexes. Le taux de patientes satisfaites de cette chirurgie est très élevé.

Cette intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ 45 minutes avec une hospitalisation de 24 h ou en ambulatoire, selon les cas. Elle n’est pas douloureuse mais nécessite du repos et des soins quotidiens.

Après l’intervention, des soins locaux sont à réaliser pendant 10 à 15 jours. Les suites sont marquées par un gonflement important pendant 1 à 2 semaines et des ecchymoses. Les fils de suture sont totalement résorbables et tombent tous seuls. Les douches sont autorisées dès le lendemain, un rinçage de la zone opératoire au sérum physiologique est à réaliser après chaque miction. Il est recommandé d’éviter les efforts de marche, de porter les vêtements amples et larges et des sous-vêtements larges en coton

Les rapports sexuels sont déconseillés pendant 3 à 4 semaines.

La pratique du sport ou d’efforts physiques sollicitant le périnée est proscrite pendant 2 mois.

Cette intervention est prise en charge par l’Assurance Maladie. La part des compléments d’honoraires restant à la charge de la patiente peut être remboursée en partie ou en totalité par les Mutuelles.

L’arrêt de travail à prévoir est de 2 semaines.

Liens vers la nymphoplastie

Voir la fiche concernant la nymphoplastie  de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SoFCPRE)

Voir les tarifs concernant la nymphoplastie