L’augmentation mammaire par prothèses mammaires

Pose de prothèses mammaires

L’augmentation mammaire par prothèses mammaires :

Cette intervention permet de corriger un défaut de volume de la poitrine constitutionnel c’est-à-dire présent depuis l’adolescence ou apparu dans le temps, par exemple après une grossesse, à l’aide de prothèses mammaires.

Il existe plusieurs types de prothèses mammaires en fonction de leur forme : rondes ou anatomiques ou de leur composition : en silicone, remplie de sérum physiologique ou en polyuréthane

Il existe également plusieurs techniques de pose notamment devant ou derrière le muscle pectoral.

Il existe plusieurs positionnements de la cicatrice possible : sous mammaire, périaréolaire ou axillaire) utilisé en fonction du souhait de la patiente et de la faisabilité chirurgicale.

Selon vos besoins, l’augmentation mammaire par lipofilling peut être aussi envisageable et couplé à la pose de prothèses.

Si la patiente présente également des seins tombants, il est possible de coupler la pose de prothèses à la chirurgie de cure de ptose qui permet de remonter le sein en réalisant des cicatrices autour de l’aréole et verticale vers le sillon sous mammaire.

Le choix de la technique de pose et du type d’implant est lié au désir de la patiente mais aussi à sa morphologie. En effet, l’un des éléments les plus importants est la largeur du sein que le docteur Gir va mesurer et étudier pour choisir l’emplacement de la cicatrice, le volume et la forme de la prothèse les plus adéquats.

Tous ces éléments sont longuement évoqués et étudiés pendant les consultations préopératoires.

Le docteur Gir va procéder à la mesure des différentes dimensions du sein puis procéder à des essayages de gabarits de taille croissante afin de parvenir au choix de l’implant le plus proche du résultat désiré par la patiente.

Cette intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ 90 minutes avec une hospitalisation de 24 à 48 h

La pose de prothèses mammaires est plutôt douloureuse si l’implant est positionné derrière le muscle pectoral : des antalgiques adaptés sont donc administrés à la fois lors de votre séjour et lors du retour à domicile. Ses douleurs peuvent être invalidantes pendant 8 à 10 jours et nécessiter un repos à domicile.

Après la chirurgie, des soins infirmiers à domicile sont prescrits afin de désinfecter la cicatrice et de renouveler la mise en place d’un pansement toutes les 48 heures pendant 15 jours

La patiente doit porter un soutien-gorge de maintien pendant 1 mois 24 heures sur 24 puis 12 heures sur 24 pendant encore 1 mois soit 2 mois en tout.

La pratique de sport sollicitant les bras est proscrite pendant 2 mois. Ensuite il est possible de reprendre une activité sportive quelle qu’elle soit de façon progressive.

Un suivi en consultation sera assuré par le Dr Gir 15 jours, 2 mois puis 1 an après l’intervention

Il faut savoir que la durée de vie des implants n’est pas infinie, il faudra changer les prothèses environ tous les 10 à 15 ans.

Après la première année, il est donc nécessaire de réaliser un suivi par votre chirurgien tous les 2 ans jusqu’au changement des implants.

Il s’agit le plus souvent de chirurgie esthétique, non prise en charge par l’Assurance Maladie ni par les Mutuelles. Il n’en résulte pas d’arrêt de travail. Tous les frais sont à la charge du patient. (Dans certains cas, une prise en charge par l’Assurance Maladie est possible).

Un bilan d’imagerie mammaire sera réalisé avant tout geste chirurgical.

Voir la fiche sur les prothèses mammaires de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SoFCPRE)

Voir les tarifs de l’augmentation mammaire par prothèses